Louis Gagné / Le Journal de Montréal :

QUÉBEC – L’implantation d’une zone industrialo-portuaire à Cacouna, dans le Bas-Saint-Laurent, suscite l’inquiétude des environnementalistes, qui reprochent au gouvernement Couillard de ne pas avoir retenu les leçons entourant le projet d’oléoduc de TransCanada. Nature Québec craint les impacts néfastes que pourrait avoir la construction d’un port industriel dans la zone abritant la pouponnière de bélugas du Saint-Laurent, une espèce en voie de disparition. «Il est aberrant de constater que, deux ans après cette saga du port pétrolier de TransCanada, le gouvernement Couillard récidive avec son projet de favoriser Cacouna comme zone industrialo-portuaire de sa nouvelle stratégie maritime. Cela va à l’encontre de la protection de cet habitat qui constitue la pouponnière des bélugas», a déploré le président de l’organisation, Michel Bélanger.

Lire sur Le Journal de Montréal