Adeline Mantyk / L’Avantage :

Le Fonds communautaire Aviva a annoncé aujourd’hui que le projet Aquaponie du Cégep de Rimouski obtenait une somme de 50 000 $.

Les membres du jury ont choisi le projet Aquaponie parmi les 30 autres idées finalistes de la compétition. Pour accéder à la finale et gagner, le projet devait obtenir le plus de votes possible et être sélectionné par les membres du jury. Les sommes obtenues serviront essentiellement à augmenter les surfaces de cultures maraichères et le fruit de cette culture sera remis aux services alimentaires de la Coop étudiante du Cégep de Rimouski.

C’est au cours de l’hiver 2016, pendant leur activité synthèse de programme où ils devaient se pencher sur la culture environnementale au sein de leur institution, que les étudiants en Sciences, lettres et arts au Cégep de Rimouski ont démontré leur intérêt à mettre en place un système aquaponique. Il s’agit d’une combinaison de la culture hydroponique et la pisciculture en un écosystème fermé où interagissent poissons, plantes et bactéries. C’est l’une des façons de faire les plus efficaces pour cultiver des végétaux sans engrais ni pesticide, tout en assurant une économie d’eau considérable. Grâce à l’action des bactéries, ce sont les déjections des poissons qui servent d’engrais aux plantes, alors que celles-ci filtrent en retour l’eau des poissons. Efficace et respectueuse de l’environnement, l’aquaponie figure parmi les solutions de l’avenir pour nourrir la planète.

Lire sur L’Avantage