Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) Promoteurs immobiliers, gens d’affaires et groupes verts ont réitéré mercredi que le service rapide par bus (SRB) doit demeurer la priorité en matière de transport dans la région de Québec. «Un tien vaut mieux que deux tu l’auras», a résumé André Boisclair, le nouveau président-directeur général de l’Institut de développement urbain (IDU) de Québec. Dans une sortie coordonnée avec la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ), l’IDU, porte-parole de l’industrie immobilière, a mis de l’avant «l’effet structurant» du SRB pour l’économie de Québec et de Lévis. «Nous avons toujours été de chauds partisans de la consolidation du développement à l’intérieur du périmètre urbain», a rappelé M. Boisclair en marge de la présentation des tendances 2016 pour le secteur immobilier. À l’horizon 2050, c’est même un tramway qui est espéré. Le SRB est vu comme une étape pour y parvenir puisque les emprises seront désormais protégées.

Lire sur Le Soleil