Alexandre Shields / Journaliste, Le Devoir :

Le Québec a raté sa cible de protection du territoire terrestre, qui devait atteindre 12 % avant la fin de 2015. Une situation qu’entend dénoncer la Société pour la nature et les parcs ce mercredi dans le cadre d’une sortie publique dont les principaux éléments ont été transmis au Devoir. La province est également loin du compte en ce qui a trait à la protection des milieux marins. À l’heure actuelle, le Québec ne compte que 9,16 % d’aires protégées en milieu terrestre, selon les calculs de la Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec). Or, le gouvernement avait pris l’engagement d’atteindre un taux de 12 % avant la fin de l’année 2015.

Lire sur Le Devoir