Philippe Giroul, responsable des communications du MSQN, Trois-Rivières / Le Nouvelliste :

À l’occasion du Jour de la Terre, le MSQN (Mouvement Sortons le Québec du nucléaire) se réveille à la suite de l’alerte dénoncée récemment par quelques militants vigilants qui ont appris que le gouvernement fédéral projette de régler le gros problème des déchets nucléaires canadiens en accueillant favorablement le projet incroyable que les Laboratoires nucléaires canadiens (LNC) viennent de révéler.

Ce LNC, créature du gouvernement Harper, vient de dévoiler l’étude d’impact environnemental d’un immense dépotoir nucléaire tellement déficiente ou de mauvaise foi que plusieurs ont l’impression que le dossier est un poisson d’avril.

La rumeur, effectivement, dit qu’Ottawa voudrait rapatrier dans ce nouveau dépotoir de Chalk River tous les déchets radioactifs «acceptables» des autres sites qui nécessitent de la surveillance en ce moment, comme Gentilly-1, Whiteshell, Douglas Point, etc.

Lire sur Le Nouvelliste