La Presse Canadienne :

Le Québec est à l’ère de la diplomatie climatique, a commenté le premier ministre Philippe Couillard, au terme de sa participation à la conférence internationale Arctic Circle, à Reykjavik, en Islande, samedi.

En point de presse, M. Couillard a rappelé que l’événement, auquel il participait pour la troisième année de suite, était au départ une rencontre plus modeste à caractère scientifique sur les questions nordiques, avant de devenir un véritable événement de politique internationale, à portée beaucoup plus large, incluant la lutte aux changements climatiques. La participation active et continue du Québec à cette conférence ouvre donc la porte à une forme de diplomatie climatique, selon lui.

Lire sur Le Soleil