Alexandre Shields / Le Devoir :

Le gouvernement du Québec a l’intention de commander une étude sur la cohabitation entre le béluga du Saint-Laurent et le « développement économique », a appris Le Devoir. L’espèce a été officiellement désignée « en voie de disparition » par le gouvernement fédéral mercredi.

Le cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, a indiqué mercredi qu’il entend accorder « un mandat » pour la production d’une « étude » sur le béluga du Saint-Laurent, une espèce en déclin dont il ne subsisterait pas plus de 900 individus dans les eaux québécoises. Il n’a pas précisé quand cette étude sera lancée ni qui pourrait la réaliser.

Le gouvernement Couillard souhaite en savoir davantage sur les possibilités de cohabitation entre le béluga et « le développement économique », un enjeu qui a suscité des débats au cours des dernières années, notamment en raison du défunt projet de port pétrolier de TransCanada.

Le Devoir