Alexandre Shields / Journaliste :

Même si le gouvernement Couillard semble vouloir tourner définitivement le dos à l’exploration pétrolière sur Anticosti, Pétrolia poursuit la préparation des forages avec fracturation prévus cette année. Selon ce que la pétrolière a signifié lundi au Devoir, le contrat signé par le gouvernement ne lui permettrait d’ailleurs pas de se retirer avant cette étape des travaux financés à majorité par l’État.

La suite sur le site du Devoir