Alexandre Shields / Journaliste :

Le gouvernement du Québec ne prévoit pas, pour le moment, de mener de nouvelles opérations de nettoyage dans la rivière Chaudière, contaminée à la suite du déversement de pétrole survenu à Lac-Mégantic en 2013. Un récent rapport d’experts du ministère de l’Environnement soulignait pourtant qu’il serait « souhaitable » de mener de tels travaux.

Lire l’article sur le site du Devoir