Marie Christine Trottier / Le Journal de Montréal :

Un groupe écologiste a envoyé des mises en demeure aux ministères de l’environnement provincial et fédéral afin de protéger une espèce d’oiseau vulnérable qui niche dans le Technoparc de Saint-Laurent. Une demande d’injonction provisoire sera déposée si les deux ministères n’empêchent pas le début de travaux qui pourraient détruire le milieu naturel du petit blongios. Le projet vise à construire de nouveaux édifices dans le parc industriel Éco-Campus Hubert-Reeves. Le Club Sierra demande donc qu’une évaluation environnementale soit faite pour mieux protéger cette espèce, dont il ne resterait plus que 1500 individus au Canada.