Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) Malgré le sentiment généralisé voulant que le trafic augmente d’année en année sur les ponts de Québec et Pierre-Laporte, les plus récentes statistiques du ministère des Transports du Québec (MTQ) font état d’une stabilité des traversées du fleuve Saint-Laurent. D’ici 2041, une hausse d’environ 15 % serait à prévoir. Alors que le débat fait rage sur la pertinence d’un troisième lien routier entre Québec et Lévis, Le Soleil a rassemblé quelques données sur la circulation actuelle et future entre les deux rives. Pour suivre l’évolution de la circulation sur le réseau routier provincial, il y a d’abord le débit journalier moyen annuel (DJMA), calculé par le MTQ. Il s’agit d’une estimation du trafic quotidien sur une artère donnée, estimation basée sur des relevés périodiques. Absolument tous les véhicules sont comptés, qu’il s’agisse d’automobiles, de camions ou d’autobus.

Lire sur Le Soleil

Le dialogue, un élément «crucial» dans le projet de service rapide de bus

Guillaume Piedboeuf / Le Soleil :

(Québec) Rien n’est plus important pour une municipalité que le dialogue avec les citoyens lors de l’implantation d’un réseau de transports collectifs, service rapide par bus ou système léger sur rail. C’est le constat qu’ont dressé des experts de différentes villes canadiennes, jeudi, lors d’une conférence organisée par Accès transports viables. La conférence présentée dans le cadre de la campagne J’embarque visait à détailler la démarche employée dans trois projets de transports collectifs canadiens touchant bus rapides (SRB) et trains légers (SLR). Les situations d’Ottawa, de Calgary et de la région de Waterloo possèdent toutes des similarités avec celle de Québec et de Lévis, qui ont confirmé leur projet de service rapide de bus, en mars dernier.

Lire sur Le Soleil