Éric-Pierre Champagne / La Presse :

Si Ottawa adopte un décret d’urgence pour protéger la rainette faux-grillon à La Prairie, celui-ci aura « des impacts financiers majeurs » affirme la municipalité de la Rive-Sud. Dans un communiqué publié mercredi, La Prairie demande à ce que l’ensemble du projet immobilier Symbiocité « soit exclu des zones d’application du décret ». Lors des consultations ministérielles des dernières semaines, les groupes environnementaux ont fait valoir que la portée du décret devrait se limiter au Bois de la Commune, là justement où le projet de 1200 unités d’habitation menace les derniers habitats d’importance de l’espèce.

Lire sur La Presse

Étude de RCGT : Étude d’impact socio-économique sur les zones potentielles d’application du décret d’urgence pour la population de la rainette faux-grilon de l’Ouest