Pascal Charlebois / ICI Radio-Canada :

Près de deux ans et demi après la mise en service du Rapibus, la Société de transport de l’Outaouais (STO) ne sait toujours pas pourquoi le projet a coûté près de 100 millions de dollars de plus que prévu. Le rapport indépendant, qui devait être présenté à l’automne 2015, ne sera vraisemblablement pas rendu public avant le mois de mai 2016. La publication de ce rapport a été repoussée mois après mois depuis la fin 2015, puisque les partenaires de la STO – la Ville de Gatineau et le ministère des Transports du Québec – doivent prendre connaissance au préalable des constats et des conclusions de l’analyse.

Lire sur ICI Radio-Canada