Communiqué de la Nation huronne-wendat :

WENDAKE, QC, le 6 mars 2017 /CNW Telbec/ – La Nation huronne-wendat se dit satisfaite de la décision de la raffinerie Valero de plaider coupable à six sur les seize chefs d’accusation qui pesaient contre elle pour non-respect de la législation en matière de la protection de l’environnement. Rappelons qu’un déversement de 7000 litres d’hydrocarbures avait eu lieu à la raffinerie Jean-Gaulin de Valero, située à Lévis, sur le territoire national de la Nation huronne-wendat en décembre 2015. Dans l’exercice de sa vigilance constante concernant toute installation existante et tout projet de construction d’oléoduc ou de gazoduc, de raffinerie ou autre type de système de transport et de transformation d’hydrocarbures, la Nation huronne-wendat avait dénoncé cette catastrophe.

« Malgré les ordonnances et les directives basées sur des lois environnementales, cette raffinerie a tenté de contourner ses responsabilités. Avec des amendes salées et des pressions de toutes parts, les efforts ont porté fruit. Le St-Laurent, ses deux rives et affluents, ainsi que le territoire qui les entourent sont au cœur de notre histoire, de notre vie contemporaine et ancestrale. Nous avons le devoir, comme Nation, de protéger ce joyau précieux qu’est notre territoire, le Nionwentsïo, et nous continuerons à faire valoir nos droits et notre position », a déclaré le Grand Chef de la Nation huronne-wendat, M. Konrad Sioui.

La Nation-huronne-wendat a suivi et continue à suivre de près les contraventions aux lois environnementales commises par Énergie Valero et a dénoncé la situation dans plusieurs forums en début 2016. La Nation tient à assurer un développement durable et respectueux sur son territoire, de concert avec les acteurs du milieu. Il en va de la survie des générations futures de la région du Centre-du-Québec, qui ont su coexister dans la paix et l’harmonie depuis des centaines d’années.