Alexandre Shields / Le Devoir :

Le ministre Laurent Lessard a défendu, jeudi, le principe de l’« utilisateur-payeur » que le gouvernement Couillard a décidé d’imposer aux biologistes, universitaires et organismes à but non lucratif qui demandent des permis fauniques à des fins scientifiques, éducatives ou de gestion de la faune et de ses habitats. Interpellé par le Parti québécois lors de la période des questions, mais aussi par les journalistes de l’Assemblée nationale, le ministre a insisté sur l’importance d’exiger des frais à ceux qui font appel aux services du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

Lire sur Le Devoir