Alexandre Shields / Le Devoir :

Même si le gouvernement du Québec se veut rassurant, de nouvelles données obtenues par Le Devoir indiquent que les inspections menées par le ministère de l’Environnement ont connu un recul important depuis 2010, soit environ 4000 inspections de moins annuellement. Le ministre David Heurtel estime pourtant que leur nombre est « stable ».

Les chiffres inscrits dans les rapports annuels du Centre de contrôle environnemental du Québec démontrent que, sur une période de six ans, le nombre d’inspections menées par les inspecteurs du ministère chargé de la protection de l’environnement a reculé de façon marquée.

Ainsi, pour l’année 2010-2011, le nombre d’« inspections réalisées » s’élevait à 19 740. Il a ensuite reculé à 17 817 l’année suivante, puis à 16 089 en 2012-2013, à 15 609 en 2013-2014 et à 15 278 en 2014-2015.

Les dernières données complètes obtenues sont celles de 2015-2016, année au cours de laquelle 15 515 inspections ont été réalisées par le Centre de contrôle environnemental du Québec (CCEQ). Quant à l’année 2016-2017, les « inspections prévues » s’élèvent à 15 054.

Lire sur Le Devoir