Isabelle Porter / Le Devoir :

La nouvelle réglementation du gouvernement du Québec pour légaliser les toilettes à compost s’attire les foudres de ceux-là mêmes qui la réclamaient. La réforme annoncée par le ministre du Développement durable au printemps est plus nuisible qu’autre chose, plaide-t-on. Certains aspects de la réglementation sont carrément « inacceptables », plaide le groupe Terr-O-Nostra dans un mémoire présenté en juin au gouvernement. (…) La présidente d’Aliksir, Lucie Mainguy, soutient en plus que le règlement freine des projets comme le sien. Elle affirme que sur la trentaine de modèles de toilettes existants, seulement deux seraient légaux selon la définition prévue par Québec.

Lire sur Le Devoir