Lettre ouverte au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Luc Blanchette* / Le Soleil :

Nous sommes un groupe d’une quarantaine de biologistes et de gestionnaires, anciens employés de votre ministère, ayant oeuvré pendant plus de 30 années au sein du secteur Faune. Nous avons pris connaissance du rapport du commissaire au développement durable, inclus dans le rapport du Vérificateur général du Québec à l’Assemblée nationale pour l’année 2016-2017. Nous sommes stupéfaits et inquiets des lacunes relevées dans ce rapport portant sur la gouvernance en matière de la faune, de ses habitats et de son exploitation, notamment en ce qui concerne le manque de leadership pour mettre en valeur et conserver la faune, les connaissances limitées à l’égard de plusieurs espèces, l’insuffisance des mesures de protection des espèces en statut précaire et de lutte contre les espèces exotiques envahissantes, la protection inadéquate des habitats fauniques ainsi que le peu de préoccupation à l’égard des organisations auxquelles la gestion de la faune est déléguée (zecs, pourvoiries, aires fauniques communautaires et réserves fauniques).

Lire sur Le Soleil

*Cosignataires : Pierre Dumont, Yvon Côté, Jacques Archambault, Daniel Banville, Michel Bélanger, Jean Benoit, Claude Bernard, Guy Boucher, Michel Cantin, François Caron, Denis Choquette, Réhaume Courtois, Michel Crête, Michel Damphousse, François Duchesneau, Jean Fink, Henri Fournier, Gaétan Galarneau, André Gingras, Gaétan Hamel, Éric-Yves Harvey, Gilles Harvey, Louis Houde, Jacques Jutras, René Lafond, Gilles Lamontagne, Gilles Landry, Didier Le Hénaff, Michel Lemieux, Michel Lepage, Gérard Massé, Raymond Sarrazin, Grégoire Ouellet, Daniel Saint-Onge, Luc Samson, Jean Tremblay, Guy Trencia, Louise Trudeau, Clément Veilleux