Couillard rassure Coderre sur le Réseau électrique métropolitain

Pierre-André Normandin / La Presse :

Le projet de Réseau électrique métropolitain (REM) ira de l’avant malgré le rapport négatif du Bureau des audiences publiques en environnement (BAPE), a assuré le premier ministre Couillard lors d’une rencontre ce matin avec le maire Coderre. Ils ont également convenu de faire progresser le dossier du prolongement de la ligne bleue du métro.

Philippe Couillard a reçu Denis Coderre à ses bureaux montréalais ce matin, en compagnie du ministre Martin Coiteux, responsable de la métropole. Les trois hommes ont notamment discuté du rapport du BAPE sur le REM, qui a émis de sérieuses critiques sur le projet. Malgré tout, pas question de retarder le projet de la Caisse de dépôt.

« On est tous les deux d’accord que le projet va de l’avant, on va continuer le processus », a déclaré Philippe Couillard.

Le premier ministre estime que le projet de REM « est critique pour Montréal, de façon environnementale, pour la mobilité des Montréalais et la qualité de vie. C’est essentiel qu’on ne retarde pas le projet. » Philippe Couillard estime que la métropole n’offre pas une impression de ville moderne avec la desserte actuelle de l’aéroport Pierre-Eliott-Trudeau. « Quand on arrive à Montréal aujourd’hui […], ce n’est pas formidable ce qu’on voit et ce qu’on a à notre disposition pour se rendre au centre-ville. »

Même s’il ne tient pas compte de l’essentiel du rapport du BAPE, le premier ministre assure que celui-ci n’aura pas été fait en vain, puisqu’il mènera à des « ajustements à la marge » par la Caisse de dépôt. « Il y a quelques éléments sur l’environnement qu’on va regarder », a-t-il dit sans s’avancer davantage.

Lire sur La Presse

Réseau électrique métropolitain : « Le BAPE, ce n’est pas le pape », dit Coderre

La Presse Canadienne :

Le Réseau électrique métropolitain (REM) « doit se faire et va se faire », malgré les critiques du BAPE, a affirmé vendredi le maire de Montréal, Denis Coderre, aux côtés du premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

« Le BAPE, ce n’est pas le pape », s’est-il exclamé, pour protester à sa façon contre les critiques formulées contre le projet de Réseau électrique métropolitain (REM) par le Bureau des audiences publiques sur l’environnement.

Le BAPE avait critiqué le projet de REM, soulignant entre autres qu’il avait manqué d’informations pour se prononcer de façon éclairée sur le projet de train électrique de la Caisse de dépôt et placement du Québec, par sa filiale CDPQ Infra.

Le maire Coderre a justement discuté du projet de REM avec le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux, et le premier ministre Couillard, lors d’une rencontre, vendredi matin. Et comme il l’avait fait à Davos, la semaine dernière, le premier ministre a lui aussi redit sa foi dans le projet.

Lire sur ICI Radio-Canada

«Le BAPE, ce n’est pas le pape»

Hugo Duchaîne / Le Journal de Montréal :

«Le BAPE, ce n’est pas le pape», a lancé vendredi le maire Denis Coderre, qui n’entend pas se faire dicter sa conduite par l’organisme consultatif qui a soulevé plusieurs inquiétudes sur le projet de train électrique de la Caisse de dépôt.

En point de presse après une rencontre avec le premier ministre Philippe Couillard, le maire de Montréal a réaffirmé son engagement envers le Réseau électrique métropolitain (REM).

«Ça va se faire on budget, on time, ça s’est réglé», a-t-il ajouté.

Lire sur Le Journal de Montréal