Catherine Lévesque / Le Huffington Post :

OTTAWA – Le NPD demande à la commissaire au lobbying d’enquêter sur les « activités douteuses » de l’Office national de l’énergie, qui a rencontré l’ancien premier ministre Jean Charest au sujet du projet Énergie Est. Le porte-parole néodémocrate en matière d’éthique, Alexandre Boulerice, prétend que Jean Charest a mené des activités de lobbying pour TransCanada auprès des hauts représentants de l’ONÉ rencontrés le 15 janvier 2015 à ses bureaux. « Cette rencontre soulève d’inquiétantes préoccupations quant à la capacité qu’ont les ex-politiciens ayant des liens étroits avec les libéraux de contourner toutes les mesures de reddition de comptes. Que reste-t-il des promesses d’ouverture et de transparence des libéraux? » critique Boulerice.

Lire sur Le Huffington Post

Le NPD réclame une enquête sur la rencontre entre l’ONE et Charest

ICI Radio-Canada :

« Cette rencontre soulève d’inquiétantes préoccupations quant à la capacité qu’ont les ex-politiciens ayant des liens étroits avec les libéraux de contourner toutes les mesures de reddition de comptes », a déclaré le député Alexandre Boulerice.

L’ONE avait initialement nié ces informations pour finalement s’excuser en plaidant une erreur de bonne foi.

Des rencontres secrètes comme celle-là n’aident pas à rebâtir les liens de confiance avec le grand processus.

–Nathan Cullen, porte-parole du NPD en matière d’environnement

Le NPD n’est pas seul à réclamer une enquête : les organisations environnementales Équiterre et Greenpeace ont aussi fait cette demande, mardi.

« Comment se fait-il que ce genre de rencontre a lieu? L’ONE est un tribunal quasi indépendant, et de toute évidence, il n’agit pas ainsi », a déclaré le porte-parole de Greenpeace, Patrick Bonin.

Lire sur ICI Radio-Canada