Alexandre Cantin / TVA :

Un citoyen de l’île d’Anticosti, Marc Lafrance, affirme être l’auteur des actes de vandalisme commis au début de la semaine dernière sur des équipements appartenant à Petrolia.  Sur une vidéo publiée sur Facebook dimanche soir, il avoue avoir commis plusieurs méfaits.  Il affirme notamment avoir placé de la terre dans un réservoir de carburant, coupé une toile et des courroies d’un réservoir d’eau et arrêté des pompes.

https://www.facebook.com/marco.anticosty/videos/10154872687069267/

Marc Lafrance déclare avoir arrêté des travaux illégaux réalisés par Pétrolia qui selon lui, pompe de l’eau de la nappe phréatique au site de Ste-Marie.  «La seule chose qu’il me reste, c’est mon honnêteté. Je ne le fais pas en tant qu’écologiste, je le fais en tant que citoyen de l’île d’Anticosti qui veut continuer sa vie ici, en paix, tranquille.»

Lire sur TVA Nouvelles

Ajout :

Le citoyen d’Anticosti accusé de méfaits

Alexandre Cantin / TVA Nouvelles :

Marc Lafrance, ce citoyen de l’île d’Anticosti a comparu cet après-midi au palais de justice de Sept-Îles. Il a été accusé de méfait à la suite d’actes de vandalisme commis sur des équipements appartenant à Pétrolia.

Marc Lafrance qui n’était pas menotté a très brièvement comparu. La procureure de la Couronne a expliqué à la juge qu’elle devait avoir de nouvelles discussions avec l’avocat de l’accusé pour son éventuelle remise en liberté. Marc Lafrance est resté incarcéré et comparaîtra à nouveau demain. Il n’a à peu près rien dit si ce n’est que pour confirmer qu’il avait pris connaissance de l’accusation de méfait qui a été porté contre lui.

Lire sur TVA Nouvelles