Agence QMI :

SAINT-BASILE-LE-GRAND |  Le restaurant Ô BOKAL, qui est également une épicerie, s’est donné comme mission de ne plus remplir ses poubelles. Tous les restants doivent être jetés au compost ou au recyclage. Les propriétaires démontrent que cet objectif n’est pas impossible. Pour réaliser le défi, les clients doivent collaborer. Ils sont encouragés à apporter leurs propres contenants pour acheter les produits en vrac, mais aussi pour rapporter des lunchs à la maison.

Solution de rechange

«Il y a toujours une solution de rechange. On a tous beaucoup de contenants à la maison, que ce soit des pots Mason ou des plats Tupperware, a dit la propriétaire Valérie Sirois en entrevue à TVA Nouvelles. Les gens sont motivés et on pense sincèrement que chaque personne peut faire la différence dans ses habitudes de consommation.»

Le Journal de Montréal