Pierre-Olivier Fortin / Le Journal de Québec :

La dernière grève des chauffeurs du Réseau de transport de la capitale (RTC) date de 2004 et a elle avait causé son lot de désagréments en raison de l’arrêt du service des express et la fin de semaine.

À moins d’une entente d’ici là, les 950 chauffeurs du Réseau de transport de la capitale (RTC) entreront en grève le 13 mars prochain, ce qui serait une première depuis 2004, la dernière grève en date.

Cette grève avait été déclenchée à la fin d’octobre et elle avait duré 11 jours. C’était, à l’époque, la 11e grève en 35 ans.
On ignore encore quels seront les services essentiels si la grève est déclenchée en mars. En 2004, le Conseil des services essentiels avait statué que les autobus réguliers (parcours 1 à 99) ainsi que les Métrobus devaient continuer de rouler aux heures de pointe. Ainsi, au début du conflit, les parcours express ne circulaient pas et il n’y avait aucun autobus du RTC en mi-journée, les soirs et les fins de semaine.

Lire sur Le Journal de Québec

Le Devoir : Les chauffeurs d’autobus de Québec poussés à la grève par la loi 24?

ICI Radio-Canada : Climat de tension à bord des autobus du RTC

Le Soleil : RTC: appel en choeur à la négociation

Le Journal de Québec : Après la percutante sortie de Labeaume, le président du RTC appelle au calme et à la négociation

Québec Hebdo : RTC : Rémy Normand appelle les parties à se concentrer sur les négociations

ICI Radio-Canada : Grève au RTC : le syndicat des chauffeurs dit vouloir laisser place à la négociation

Québec Hebdo : Grève au RTC: les chauffeurs espèrent régler avant le 13 mars