Denis Villeneuve / Le Quotidien :

Rio Tinto (RT) n’a pas l’intention de modifier ses plans quant au choix du nouveau site d’entreposage des boues rouges dans le secteur Panoramique, au-delà de 2022. La multinationale apporte toutefois certains ajustements afin de répondre aux préoccupations soulevées le 1er décembre dernier par le président de la consultation publique, André Delisle.

Vendredi, le grand patron du Complexe Jonquière, Jean-François Nadeau, a rencontré les médias afin d’annoncer les modifications que Rio Tinto a apportées à son projet à la suite des consultations lancées dans les derniers mois. Comme l’avait souligné M. Delisle dans son rapport, M. Nadeau a mentionné que la première phase d’optimisation du site actuel ne semble pas poser de problème au niveau de l’acceptabilité sociale, ce qui est moins le cas pour la phase 2 du projet qui connaît un déficit d’acceptabilité sociale. M. Nadeau a mentionné que la compagnie avait travaillé afin de répondre à 16 des 22 préoccupations soulevées par le rapport Delisle concernant la zone tampon et la réhabilitation des sites, la transparence pendant l’exploitation, la valorisation des résidus de bauxite et la compensation des impacts.

Lire sur Le Quotidien