Magalie Lapointe / Le Journal de Montréal :

SAINT-HYACINTHE | L’erreur d’un employé de l’usine d’épuration de la Ville de Saint-Hyacinthe serait à l’origine de la mort de milliers de poissons aux abords de la rivière Yamaska. La Ville aurait appris quelques heures avant de rencontrer les médias aujourd’hui que des travaux liés à l’agrandissement de son usine d’épuration, le 28 juin dernier, pourrait être à l’origine. «Des pratiques malheureuses de notre organisation ont entraîné un impact majeur sur notre rivière», a dit le maire, Claude Corbeil.  Les travaux exécutés par la Ville le 28 juin dernier, impliquaient une surverse planifiée d’eau usée dans la rivière Yamaska. Puis, en raison du très bas niveau de l’eau et du débit extrêmement faible, des matières organiques, de l’huile et de la graisse se sont retrouvés en très grande quantité ce qui auraient empêché les poisons de bien respirer et provoquer la mort de ceux-ci. Les poissons morts se sont retrouvés à cinq kilomètres de l’usine.

Lire sur Le Journal de Montréal

Le Soleil : Saint-Hyacinthe croit être responsable de la mort de milliers de poissons

Ajout : 

Le maire ignorait le déversement d’eaux usées

Agence QMI / Canoe :

SAINT-HYACINTHE – Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, n’était pas au courant qu’un déversement d’eaux usées avait eu lieu dans la rivière Yamaska, et aucune autorisation du ministère de l’Environnement n’avait été obtenue au préalable, a-t-il précisé mardi. Des milliers de poissons sont morts à la suite du déversement la semaine dernière. M. Corbeil a sursauté en apprenant la situation. «On travaille depuis quatre à cinq jours à trouver la cause. J’ai des questions à poser et je demande une enquête interne pour savoir pourquoi et comment, parce que ce qui se passe est inacceptable», tonne-t-il.

Lire sur Canoe

Le ministère de l’Environnement se penche sur le déversement à Saint-Hyacinthe

ICI Radio-Canada :

Le ministère de l’Environnement mène des vérifications sur le déversement d’eaux usées effectué le 28 juin dernier par la Ville de Saint-Hyacinthe dans la rivière Yamaska, qui aurait causé la mort de milliers de poissons. Durant des travaux de la station d’épuration, quelque 8500 mètres cubes d’eaux usées ont été relâchées dans la rivière, alors que son débit était particulièrement faible.

Lire sur ICI Radio-Canada