Le Journal de Montréal :

Les autorités surveillent de près plusieurs cours d’eau du sud du Québec à risque de déborder et de causer des inondations alors que 60 à 80 mm de pluie supplémentaires sont attendus d’ici lundi.

Environnement Canada prévoit que les accumulations totales depuis jeudi pourraient atteindre 140 mm, soit l’équivalent de plus de 1,40 m de neige.

Les rivières Etchemin, Famine et Beaurivage en Beauce ainsi que les rivières Yamaska et Lorette, entre Trois-Rivières et Québec, et des Hurons, dans la Vallée-du-Richelieu, entre autres, ont atteint des niveaux inhabituellement élevés selon le ministère de la Sécurité publique du Québec, qui assure une surveillance accrue des cours d’eau.

Lire sur Le Journal de Montréal

Ajout :

Plusieurs rivières sous surveillance; inondations en Beauce

Bruno Bisson / La Presse :

Les précipitations soutenues des derniers jours ont gonflé des cours d’eau où l’on signale ce matin des inondations mineures, dans les régions de la Beauce et de la Capitale-Nationale. Les niveaux des rivières Chaudière, Beaurivage et Nelson étaient toujours en hausse, ce matin, dans le secteur Saint-Étienne-de-Lauzon à Lévis, à Saint-Joseph-de-Beauce et à dans le secteur Val-Bélair à Québec, où l’on signalait déjà des inondations mineures.

Quelques débordements ont aussi été signalés sur la rivière des Hurons, à Stoneham-et-Tewkesbury, et en bordure de la rivière Famine à Saint-Georges, en Beauce.

Lire sur La Presse

Des rivières débordent en raison des pluies abondantes

ICI Radio-Canada :

La pluie qui est tombée sur les régions de Québec et Chaudière-Appalaches au cours des trois derniers jours a provoqué la crue de certaines rivières et a même entraîné l’évacuation de résidences. Entre 100 et 140 millimètres de pluie sont tombés durant la fin de semaine. Dans le secteur de Saint-Étienne-de-Lauzon, à Lévis, la rivière Beaurivage est sortie de son lit et a forcé des citoyens à quitter leur demeure. Trois citoyens ont dû être pris en charge par la Croix-Rouge, mais en soirée dimanche, le niveau de la rivière avait commencé à baisser.

Des inondations mineures ont aussi été rapportées à Saint-Henri-de-Lévis, après le débordement de la rivière Etchemin.

Lire sur ICI Radio-Canada