Annie Morin / Le Soleil :

(Québec) Un organisme communautaire conclut que le laissez-passer mensuel du Réseau de transport de la Capitale (RTC) est désormais trop cher pour plusieurs Québécois à faible revenu et réclame un tarif réduit pour leur permettre de participer plus activement à la société. Le Carrefour d’animation et de participation à un monde ouvert (CAPMO) a mené à une «recherche conscientisante» sur l’accessibilité au transport en commun dans la région de Québec.

Les auteurs ont interrogé 266 personnes qui gagnent peu – travailleurs au salaire minimum, chômeurs, prestataires de l’aide sociale – afin de connaître leurs habitudes de déplacement. Ils ont découvert que 38 % des répondants achetaient des billets du RTC à l’unité alors que 34 % optent pour le laissez-passer mensuel.

Lire sur Le Soleil