ICI Radio-Canada :

Hydro-Québec a l’autorisation pour construire sa ligne à Saint-Adolphe-d’Howard

La Presse Canadienne :

«La Régie est convaincue que le projet est nécessaire et justifié en ce qu’il permet de répondre aux besoins de croissance de la clientèle de la région des Laurentides», a écrit la régie dans une décision d’une quarantaine de pages rendue mercredi matin. La régie se dit aussi satisfaite des informations fournies par la société d’État, soulignant qu’aucun intervenant ne contestait la nécessité de la réalisation d’un tel projet. La controversée ligne Grand-Brûlé-dérivation Saint-Sauveur serait construite à partir du poste du Grand-Brûlé, situé à Mont-Tremblant, vers un poste intermédiaire au sud de Sainte-Agathe, puis jusqu’à la dérivation Saint-Sauveur.

Lire sur La Presse

Saint-Adolphe perd contre Hydro-Québec

Marie-Michèle Sioui / Le Devoir :

La mairesse de Saint-Adolphe-d’Howard, Lisette Lapointe, est déçue que la Régie n’ait pas retenu le tracé proposé par la municipalité, d’autant que celui-ci n’était pas plus coûteux que le scénario d’Hydro-Québec, selon les estimations que la Ville a proposées.« Mais que voulez-vous, la Régie n’a pas compétence en matière de protection de l’environnement, alors ces données ne peuvent pas être prises en compte », s’est-elle désolée. (…)

D’ici là, la mairesse promet d’évaluer les options qui s’offrent encore à elle. « Hydro-Québec n’a pas encore obtenu toutes les autorisations nécessaires », a-t-elle rappelé. La société d’État doit encore obtenir un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement et un avis de conformité de la MRC des Pays-d’en-Haut avant de commencer son projet.