Magalie Lapointe / Le Journal de Montréal :

SAINT-HYACINTHE | En plus de tuer des milliers de poissons le 28 juin dernier en déversant des eaux usées dans la rivière Yamaska, la Ville de Saint-Hyacinthe a rendu anormaux 80 % des poissons qui ont survécu. La Ville de Saint-Hyacinthe a déversé 8,5 millions de litres d’eaux usées dans la rivière Yamaska le 28 juin, pendant une panne de courant prévue lors des travaux d’agrandissement de l’usine d’épuration des eaux usées, ce qui a entraîné la mort de milliers de poissons. Or, le jour de ce déversement, le niveau de l’eau était excessivement bas en raison de la chaleur et du manque de pluie, ce qui a beaucoup affaibli le débit de l’eau.

Déformation

Des matières organiques, de l’huile et de la graisse s’étaient donc accumulées en très grandes quantités dans la rivière. Les poissons sont morts par manque d’oxygène.

Lire sur Le Journal de Montréal