Steeve Paradis / Collaboration spéciale, Le Soleil :

(Sept-Îles) Les changements climatiques, on le sait, ont des impacts sur plusieurs phénomènes, même sur les insectes qui ravagent la forêt boréale. La Côte-Nord accueille d’ailleurs cette semaine une importante conférence internationale sur le sujet. Lors de cette conférence, qui se tient à Sept-Îles de lundi à jeudi, une trentaine de scientifiques de plusieurs pays échangeront afin de mieux comprendre les effets des changements climatiques sur les ravageurs forestiers, tout en analysant les impacts socioéconomiques et écologiques de ce phénomène. L’événement est organisé par l’Union internationale des instituts de recherches forestières (UIIRF).

Lire sur Le Soleil

Ajout : 

La forêt boréale sous la loupe de scientifiques internationaux à Sept-Îles

ICI Radio-Canada :

Trente scientifiques des États-Unis, de la Scandinavie et d’ailleurs au Canada sont réunis à Sept-Îles, cette semaine, pour discuter des effets des changements climatiques sur les ravageurs de la forêt boréale. Ils participent à une conférence de l’Union internationale des instituts de recherches forestières, dont la mission est notamment de promouvoir la coopération entre chercheurs de différents pays.

Lire sur ICI Radio-Canada

Épidémies de ravageurs forestiers: forêts menacées et scientifiques incertains

Steeve Paradis / Collaboration spéciale, Le Soleil :

(Baie-Comeau) Même si les recherches dans le domaine avancent, les chercheurs ne peuvent encore prévoir comment se comporteront à l’avenir les épidémies de ravageurs forestiers. C’est que les impacts à long terme des changements climatiques sont encore loin d’être connus. Une trentaine de scientifiques d’un peu partout sur la planète sont réunis à Sept-Îles cette semaine afin d’assister à une conférence internationale sur les changements climatiques et leurs effets sur la dynamique des insectes qui ravagent les forêts. La plupart de ces scientifiques se sont retrouvés à 65 kilomètres au nord de Baie-Comeau hier afin de constater de visu les dommages causés par le ravageur le plus connu de nos forêts, la tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE).

Lire sur Le Soleil