AFP :

Les effets de la pire sécheresse de ces 35 dernières années en Afrique australe devraient s’aggraver dans les mois à venir, a alerté vendredi l’envoyé spécial des Nations unies pour El Niño et le climat, à l’issue d’un déplacement au Mozambique.

« Pour beaucoup d’enfants, de femmes et de personnes âgées, les prochains mois seront une véritable lutte pour leur survie », a déclaré Macharia Kamau à la presse à Maputo, précisant que le pic de la crise était prévu pour janvier prochain.

Quelque 18 millions de personnes ont actuellement besoin d’aide alimentaire en Afrique australe, selon le Programme alimentaire mondial (PAM).

Lire sur Le Soleil