Jean-François Cliche / Journaliste, Le Soleil :

Sécurité des pipelines_Énergie Est_4 avril 2016_petit

(Québec) «Le principal problème, c’est le manque d’expertise au gouvernement. […] À 78 000 $ par année dans le haut de l’échelle au lieu de 120 000 dans l’industrie, personne ne veut aller travailler au gouvernement.» Alain (nom fictif), ingénieur, travaille depuis longtemps dans le domaine des pipelines. Il en a conçu, construit, inspecté. À ses yeux, il y aurait moyen d’améliorer le projet de pipeline Énergie Est pour le rendre encore plus sécuritaire, particulièrement aux endroits où il traverse des cours d’eau.

Lire sur Le Soleil