Camille Gaior / Le Journal de Montréal :

Trois groupes d’environnementalistes pressent Québec d’initier d’autres projets en transport en commun en marge du Réseau électrique métropolitain.

Revue de presse sur le rapport du BAPE du train de la Caisse
Découvrez tous nos articles sur le train de la Caisse

«Il y a le prolongement de la ligne bleue, le prolongement de la ligne orange vers la station Bois-Franc qui ferait une connexion additionnelle avec le REM et il y a urgence d’améliorer la situation pour les usagers des quartiers centraux, en ajoutant des voies réservées ou des services du type SRB», énumère Christian Savard de Vivre en Ville.

C’est d’ailleurs pour demander à Québec de relancer certains de ces projets qu’Équiterre et la Fondation Sukuzi se sont joints à Vivre en Ville, espérant que le REM sera «le début d’une spirale positive pour le transport collectif».

Mieux que le statu quo

«Présentement, ils [le ministère des Transports] ne font à peu près rien, alors entre le statu quo et le REM, on préfère le REM, mais c’est insuffisant», croit Steven Guilbeault, d’Équiterre, qui demande à Québec de se doter d’une Politique de mobilité durable.

Le Journal de Montréal

Le Journal de Montréal : Une occasion à ne pas rater selon les environnementalistes

Journal Métro : REM: des environnementalistes donnent leur appui à certaines conditions

La Presse : Trois organismes environnementaux appuient le train de la Caisse

ICI Radio-Canada : Des écologistes à la défense du REM

Le Courrier du Sud : «Plusieurs questions sans réponses», selon la mairesse