David Rémillard :

(Québec) Sans pouvoir le prouver, l’organisme Accès transports viables aime penser que le Park(ing) Day, célébré depuis sept ans dans la capitale, a inspiré des initiatives comme le SPOT, les terrasses sur le trottoir de l’avenue Cartier ou encore la Plaza Limoilou. Le Park(ing) Day – journée du stationnement – n’est pas une invention propre à Québec. Devenu international et célébré dans plus d’une trentaine de pays et quelque 165 villes, l’événement a pris racine à San Francisco en 2005. Un studio d’art avait transformé un petit mètre carré de bitume en une place publique temporaire.

Lire sur Le Soleil