Cathy Senay / Radio-Canada :

Le projet de granules de bois entreposées dans les silos blancs au port de Québec est en voie de devenir un véritable fiasco. Rentech, l’entreprise responsable des services de transbordement et d’entreposage, fait face à une poursuite de 2,39 millions de dollars du Canadien National (CN).

Le CN a déposé sa poursuite en Cour supérieure du Québec le 20 février dernier. Dans son rapport annuel, Rentech explique qu’elle s’était engagée au passage d’au moins 3600 wagons de granules de bois annuellement provenant des usines de Wawa de même qu’Atikokan et dédiés à la l’entreprise britannique Drax.

Le contrat avec le CN prévoyait une pénalité de 1000 $ par wagon manquant. Le Canadien National réclame ainsi 2,39 millions de dollars à Rentech pour ne pas avoir acquitté cette somme.

Lire sur Radio-Canada