Journal Métro :

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a simulé jeudi une intervention d’urgence auprès d’une cinquantaine de patients-acteurs blessés ou traumatisés par le déraillement d’un train, qui contenait des produits chimiques et qui traversait le quartier Saint-Henri. Pas moins de 75 professionnels de la santé ont été mobilisés à l’Hôpital général de Montréal afin de tester la procédure de décontamination ainsi qu’un outil de triage électronique. La mobilisation de l’ensemble des services de l’hôpital a aussi été évaluée, de même que les communications en temps réel.

Voir les images sur le Journal Métro