Florence Sara G. Ferraris / Le Devoir :

La réputation de Copenhague en matière de transports actifs n’est plus à faire. Sacrée meilleure ville cyclable du monde, année après année, la capitale danoise compte d’ailleurs, depuis novembre dernier, plus de vélos que de voitures dans ses rues. Son secret ? Redonner aux cyclistes la place qui leur revient, quitte à en enlever aux automobilistes.

« Les Copenhaguois ne sont pas moins paresseux que les autres, vous savez, lance en riant Morten Kabell, l’un des adjoints du maire de la capitale danoise. Leur conscience environnementale n’est pas plus développée que la moyenne non plus. La grosse différence dans notre ville, c’est que, pour la plupart des gens, le vélo est devenu l’option la plus efficace et, surtout, la plus rapide. » Les Copenhaguois peuvent effectivement compter sur l’un des plus imposants réseaux cyclables du monde, celui-ci s’étendant sur plusieurs centaines de kilomètres, été comme hiver. Beau temps, mauvais temps, ils sont donc des milliers, chaque jour, à enfourcher leur deux-roues pour se rendre au travail ou à l’école.

Lire sur Le Devoir

Communiqué de Vélo Québec : Montréal, plus que jamais ville de vélo d’hiver!