Alexandre Shields / Journaliste, Le Devoir :

Décidé à stimuler l’emploi dans les régions minières, le gouvernement Couillard a décidé d’investir plus de 620 millions de dollars dans la restauration des sites miniers abandonnés du Québec. La facture totale pour les 700 sites à la charge de l’État pourrait dépasser le milliard de dollars. Le budget Leitão présenté jeudi souligne ainsi que le gouvernement entend mettre en oeuvre « un plan d’accélération de la restauration des sites miniers abandonnés. L’objectif de réduction du passif environnemental en lien avec les sites miniers passera donc de 50 % à 80 % d’ici 2021-2022 ».

Lire sur Le Devoir

TVA Nouvelles : Québec paiera pour nettoyer les sites miniers abandonnés