Annie Morin et Camille B. Vincent / Le Soleil :

(Québec) Le maire Gilles Lehouillier envisage un scénario plus modeste pour le service rapide par bus (SRB) à Lévis. Il propose de laisser tomber la partie la plus à l’est, soit celle desservant le secteur Desjardins, afin de faire passer les investissements requis de 615 à 215 millions $.

Dans un document transmis à la Ville de Québec le 7 mars dernier, Lévis confirme son «intérêt» pour le «scénario qui prévoit la construction, depuis la sortie du pont de Québec, d’une branche SRB en direction est jusque dans le secteur du pôle Chaudière à la hauteur de la rue de Mercure, ainsi qu’une autre en direction ouest jusqu’au au pôle d’échanges des Rivières en bordure de l’autoroute 20».

Selon cette proposition, les autobus articulés circuleraient toujours sur une plateforme au milieu de la route des Rivières, de l’autoroute 20 jusqu’au pont de Québec, dans le secteur Saint-Nicolas, ainsi que sur le boulevard Guillaume-Couture, du pont jusqu’à la rue de Mercure, dans le secteur Saint-Romuald. Plus à l’est, Lévis se contenterait de voies réservées et de véhicules classiques, avec priorité aux feux de circulation. Le siège social du Mouvement Desjardins ne serait pas desservi par le SRB, mais profiterait des améliorations dans le secteur.

Les usagers arrivant de l’est et souhaitant embarquer dans le SRB devraient prendre une correspondance au pôle d’échange de Saint-Romuald.

Selon les calculs dévoilés par M. Lehouillier, les investissements requis pour de telles infrastructures seraient réduits de 615 à 215 millions $, en incluant le réaménagement du rond-point à l’entrée sud du pont de Québec.

Lire sur Le Soleil

Le Soleil : Le SRB plus cher à cause de Lévis, dit Labeaume

ICI Radio-Canada : Lehouillier contredit Labeaume sur les coûts du SRB

Le Journal de Québec : Lévis est responsable de l’explosion des coûts du SRB, martèle Labeaume

Québec Hebdo : SRB : le tronçon de Saint-Nicolas à l’origine des coûts plus élevés selon Labeaume

Le Journal de Lévis : Ce que le maire a dit sur le dossier du SRB