Andréanne Larouche / TVA Nouvelles :

Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) amorce mardi soir ses séances d’information sur le programme de stabilisation des berges du lac Saint-Jean proposé par Rio Tinto. Plusieurs élus s’attendent à avoir l’heure juste sur la façon dont Rio Tinto compte gérer le niveau du lac Saint-Jean pour les dix prochaines années. Selon la description sommaire du programme de stabilisation des berges, la multinationale privilégie le statu quo. Rio Tinto pourrait donc encore élever le niveau du lac Saint-Jean jusqu’à 5 m. En contrepartie, elle effectuerait divers travaux pour minimiser les dégâts sur les berges et les plages. Si Rio Tinto ne change pas son fusil d’épaule, les élus rencontrés ont l’intention de demander la tenue d’une audience publique afin de pouvoir présenter leur solution. Il s’agit d’un autre mode de gestion qui fait consensus au Lac-Saint-Jean.

Lire sur TVA Nouvelles

Première séance d’information sur le programme de stabilisation des berges de Rio Tinto

ICI Radio-Canada :

Environ 200 personnes ont assisté à la première séance d’information du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) à Saint-Félicien sur le programme de stabilisation des berges de Rio Tinto, mardi soir. Dans la foule, on retrouvait de nombreux riverains du lac Saint-Jean, de même que plusieurs élus du secteur, dont le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin, et le préfet de la MRC Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin. La séance se déroulait à l’Hôtel du Jardin. La deuxième soirée d’information aura lieu mercredi soir à Alma. (…) Dans son plan de gestion des berges du lac Saint-Jean pour les dix prochaines années, Rio Tinto privilégie le statu quo pour le niveau d’exploitation du réservoir. La compagnie prévoit un niveau maximum de 16,5 pieds, sauf en période estivale où le niveau maximum est limité à 16 pieds.