Isabelle Porter / Le Devoir :

L’étalement urbain et la pression immobilière dans la couronne nord de Québec ne dérangent pas seulement le maire Régis Labeaume et la Communauté métropolitaine de Québec (CMQ). Des résidants de Stoneham pressent leur maire d’arrêter de délivrer des permis de construire. « S’ils ajoutent des habitations, on est cuits », lance Vincent Piette de l’Association des propriétaires des Trois Lacs de Stoneham. « Peut-être pas à court terme, mais dans dix ou quinze ans, les lacs vont y passer. » Le comité prend soin des lacs depuis pas moins de 40 ans. Ses membres ont commandé des diagnostics sur leur état de santé. Ils ont encouragé les résidants à revégétaliser les berges, à reboiser si nécessaire. Cette année, ils ont fait une corvée pour enlever le sable qui s’était accumulé dans les frayères où se reproduisent les poissons. « Si on veut que le lac reste vivant, ça prend des poissons », résume Danielle Malboeuf, également membre du comité.

Lire sur Le Devoir