Hélène Baril / La Presse :

La vente des premiers diamants extraits du sol québécois n’a pas eu le succès escompté aux enchères internationales d’Anvers, en Belgique. La compagnie minière Stornoway a même retiré la plus grande partie de sa production de la vente parce que les prix offerts étaient trop bas.

L’entreprise attribue la situation à la crise monétaire en Inde, où le gouvernement a retiré de la circulation les plus gros billets de banque pour lutter contre l’évasion fiscale.

Les Indiens sont un important marché pour les diamants, et l’argent comptant est majoritairement utilisé dans les transactions.

La Presse