La Presse Canadienne :

Un groupe d’économistes estime que les subventions fédérales et provinciales à la production de biocarburant constituent une expérience coûteuse à laquelle il est temps de mettre fin. Une étude publiée mardi par la Commission de l’écofiscalité du Canada révèle que les politiques canadiennes sur l’éthanol et le biodiesel ont coûté aux consommateurs et aux gouvernements environ 640 millions de dollars par année, tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre du pays d’environ trois millions de tonnes annuellement.

Autrement dit, chaque tonne de dioxyde de carbone éliminée en utilisant l’éthanol coûte au moins 180 $, tandis que les réductions grâce au biodiesel coûtent 128 $ la tonne. Et même ces coûts élevés pourraient grandement sous-représenter le véritable coût par tonne des réductions de CO2 lorsque l’on tient compte du cycle complet des émissions de biocarburant.

Lire sur La Presse