Sidney Ribaux, cofondateur et coordonnateur général d’Équiterre / Journal Métro :

À lire : Les détails du rapport

22 mars 2017. Deuxième journée où les Canadiens goûtent à l’arrivée tant attendue du printemps, mais aussi jour attendu par les contribuables. Le ministre des Finances, Bill Morneau, dépose son budget 2017, budget qui «créera des emplois et investira dans les communautés». Et assurera du même coup le «succès» du Canada «dans l’économie de l’avenir.

Que de belles nouvelles alors! Ou presque, car depuis plusieurs années, les gouvernements fédéral et provinciaux continuent à remettre 3,3 milliards de dollars en subventions directes et indirectes aux sociétés pétrolières et gazières. 2017 sera-t-elle différente?

Selon le Fonds monétaire international, le FMI, notre dépendance aux énergies fossiles nous coûte cher. Très cher même. Selon l’institution, c’est 60 milliards $ que le Canada paie réellement pour les «dommages» causés par nos choix énergétiques actuels, si on calcule les impacts des bouleversements climatiques, les coûts de santé, les problèmes de congestion et de pollution de l’air.

(…)

Peu se souviennent que dans sa plateforme électorale, Justin Trudeau promettait d’accomplir l’engagement du G20 et d’éliminer les subventions aux énergies fossiles puis de rediriger cet argent dans les énergies et les technologies propres.

Lire sur le Journal Métro