Nicolas Bérubé / La Presse :

Pendant plusieurs heures, mardi matin, l’air de Montréal était plus pollué que celui de Pékin, et quatre fois plus pollué que celui de Los Angeles, selon l’indice international AQI. Analyse d’une journée atypique. Montréal, plus pollué que Pékin? Bien sûr que non: sur une moyenne annuelle, la comparaison ne tient pas la route. Or, des journées de pollution surviennent régulièrement à Montréal, et il arrive que l’air de la métropole soit aussi – voire plus – pollué que celui de plusieurs grandes villes du monde.

Lire sur La Presse

Journal de Montréal : Le smog envahit Montréal et sa région

La Presse : Smog à Montréal: l’opposition réclame un plan d’action