Valérie Gaudreau / Le Soleil :

(Québec) Une dizaine d’organisations protection de l’environnement, de patrimoine et des agriculteurs somment l’administration Labeaume de ne pas dézoner de terres agricoles comme elle prévoit le faire dans son Plan d’aménagement et de développement présenté il y a un mois. «Alors que le projet de schéma prévoit le dézonage de plus de 600 hectares de terres agricoles de bonne qualité, les signataires demandent à la Ville de tout mettre en oeuvre pour protéger et mettre en valeur ces terres nourricières», peut-on lire dans un communiqué publié mardi matin par le regroupement dont fait partie le Conseil régional de l’environnement, la Fondation David Suzuki, Vivre en Ville, Equiterre, Nature Québec, Action Patrimoine, Craque-Bitume, Les Urbainculteurs et les AmiEs de la terre de Québec. Les agricultures Jean-Pierre Amyot, Denis Bédard, de la Ferme Bédard et Blouin et Isabelle Martineau de la Ferme du Bon temps sont aussi des signataires.

Le Soleil

Communiqué : Projet de schéma : non au dézonage agricole à Québec

Le Devoir : Les terres agricoles doivent être protégées, dit l’UPA
Pétition : Sauvegardons les terres patrimoniales des Soeurs de la Charité