Isabelle Arseneau – Département d’études sur l’enseignement et l’apprentissage, Université Laval / Opinion, Le Devoir :

Le BAPE sur Énergie Est, dont la première partie se termine, permet de conclure une chose : le rôle joué par les citoyen(ne)s est remarquable. Remarquable par leur sérieux et par la précision de leurs questions, ce qui place TransCanada au pied du mur. Non seulement la pétrolière a dû avouer qu’elle n’avait pas de réponse à plusieurs questions pourtant fondamentales, mais elle doit maintenant réaliser qu’elle devra affronter un mur de citoyen(ne)s concernés, informés, préoccupés par la lutte contre les changements climatiques et soucieux du bien commun.

Lire sur Le Devoir