Christiane Bernier, Trois-Rivières / Opinion, Le Nouvelliste :

Selon un rapport de recherche publié par l’Institut National de Santé publique du Québec (INSPQ) paru en janvier 2013, sur les «Sources résidentielles de plomb et niveaux de plombémie chez de jeunes enfants habitant d’anciens arrondissements de Montréal», 549 familles ont été sélectionnées, car admissibles à l’étude, et 338 familles exclues, car elles ne consommaient pas d’eau du robinet ou consommaient de l’eau embouteillée.

Lire sur Le Nouvelliste