Michel Neveu / Opinion, Le Nouvelliste :

Cinq municipalités de la MRC de Maskinongé seraient traversées en partie par l’oléoduc de Trans Canada si jamais le projet de Trans Canada Pipeline (TCP) se réalisait. Saint-Etienne-des-Grès, par la voix de son conseil municipal, vient de se prononcer contre le passage du «gros tuyau» sur son territoire. Le maire Landry, censé représenter – comme tous ses collègues siégeant à la Table des maires de la MRC – les conseillers et les contribuables de sa municipalité avait donné son aval à un projet de résolution «ni pour, ni contre» proposé par le maire de Saint-Élie-de-Caxton qui, soit dit en passant, a également voté contre le projet de TCP quelques mois après la résolution de la MRC.

Lire sur Le Nouvelliste