Michel Saba / ICI Radio-Canada :

Les Trifluviens ne disposent que d’une seule façon de recycler leur sapin de Noël naturel : l’apporter dans l’un des deux Écocentres de la ville. La situation est la même pour tous les citoyens des villes desservies par la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie (RGMRM), soit la MRC des Chenaux, de Maskinongé, de Mékinac, ainsi que les villes de Trois-Rivières et de Shawinigan. Mais d’autres municipalités québécoises de taille comparable à Trois-Rivières offrent quant à elles d’autres options.

Il est impossible de savoir combien de sapins de Noël sont récupérés dans les Écocentres de Trois-Rivières. La Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie ( RGMRM ), un organisme paramunicipal qui gère les Écocentres de la région, ne dispose pas de statistiques.

Ils sont envoyés avec le bois et les branches pour valorisation.
— Yves Groleau, directeur adjoint opérations et infrastructures

La Régie estime toutefois qu’il s’agit d’une quantité marginale. La plupart des sapins de Noël des Trifluviens finissent donc aux ordures.

Lire sur ICI Radio-Canada